Réhabiliter et reverdir 100 hectares de sol minier stérile : le génie de Viridis en action

Réhabiliter et reverdir 100 hectares de sol minier stérile : le génie de Viridis en action

C’est depuis 2011 que les professionnels de Viridis Environnement travaillent d’arrache-pied au site minier Lac d’Amiante à Black Lake au Québec. Ils y sont intervenus afin de développer des techniques efficaces de reconstruction des sols et de phytorestauration des haldes à résidus miniers de chrysotile. Au terme de plusieurs essais de mélanges de boues de désencrage et de boues municipales, Viridis a réussi son pari! Elle y a implanté des herbacées vigoureuses, sans déséquilibre nutritionnel ni toxicité en métaux lourds.

Les connaissances acquises par Viridis depuis 2011 ainsi que celles dans le cadre du partenariat récent avec le Centre d’étude de la forêt, nous permettent aujourd’hui de dire que nous en sommes aux stades de perfectionnement des techniques de phytorestauration et d’afforestation (p. ex. : mélanges de MRF, types de préparation de terrain, espèces d’arbres à privilégier), lesquelles maximiseront les gains en biomasse et par conséquent le stockage de CO2. Elles favorisent également la stabilisation des sols et des contenus de carbone qu’ils contiennent.

Ce projet de réhabilitation d’un site dégradé permettra la séquestration de quantités appréciables de CO2 dans la biomasse arborée ainsi que la stabilisation du carbone dans les sols. Ce carbone serait autrement potentiellement perdu dans l’atmosphère, sous forme de gaz à effet de serre, si les MRF utilisées pour reconstruire les sols étaient plutôt enfouies ou incinérées. Cette recherche permettra aussi de mesurer précisément la quantité de carbone pouvant être retenue par le système. De plus, l’afforestation permettra de donner un regain économique à des sites fortement dégradés.

Recyclage de MRF en milieu sylvicole sur des plantations de peupliers hybrides

Recyclage de MRF en milieu sylvicole sur des plantations de peupliers hybrides

Le recyclage en milieu sylvicole consiste à épandre une matière résiduelle fertilisante (MRF) telle que, par exemple, des biosolides papetiers ou municipaux, sur des plantations existantes ou encore sur de nouvelles plantations d’arbres. L’épandage de MRF en forêt favorise grandement l’implantation et la croissance des arbres. Depuis 2009, Viridis a réalisé le recyclage sylvicole de plus de 150 000 tonnes de MRF, dans le cadre de travaux de plantation du peuplier hybride, en collaboration avec des industries papetières. Grâce à son expertise dans le domaine, Viridis assure des services professionnels à ses clients en matière d’approvisionnement, de gestion, de suivi technique et de suivi environnemental de l’utilisation des MRF en milieu sylvicole.

Ces travaux requièrent l’obtention d’une autorisation du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC). Selon le MELCC, le recyclage de matières résiduelles organiques comme fertilisants est la meilleure façon, au point de vue environnemental, de disposer de ces matières. On réduit ainsi l’émanation de gaz à effet de serre (GES), comparativement à l’enfouissement, tout en favorisant la croissance des arbres qui eux fixent les GES : un double avantage. En respectant les exigences réglementaires et les règles de l’art en agronomie, le recyclage de MRF en milieu sylvicole représente une fertilisation très économique et une solution globale de gestion de matière organique posant risque négligeable pour l’environnement. Il s’agit d’une approche contribuant à l’atteinte des objectifs du MELCC d’ici 2020 : 0 % d’enfouissement des matières organiques.

Aimez-vous cette nouvelle?

Conférence sur les matières résiduelles et les biosolides en septembre 2018 : Viridis fait une belle rencontre!

Conférence sur les matières résiduelles et les biosolides en septembre 2018 : Viridis fait une belle rencontre!

Photo : De gauche à droite : Nancy et Tim Fisher, Propriétaires Agromart Truro; Nicholas Juurlink, partenaire Agromart Truro; Simon Naylor, cofondateur de Viridis environnement; Sophie Saint-Louis, directrice conformité et optimisation des processus, Viridis environnement.

Agromart Truro, une coentreprise de La Coop fédérée située en Nouvelle-Écosse, et Viridis Environnement, qui compte comme actionnaires 16 coopératives du réseau La Coop regroupées sous l’appellation Solution 3R, ont assisté, les 9, 10, 11 et 12 septembre dernier, à la 9e Conférence annuelle canadienne sur les matières résiduelles fertilisantes (MRF) et les biosolides à Halifax, en Nouvelle-Écosse. Un texte du Coopérateur

Aimez-vous cette nouvelle?

L’agronome Simon Naylor nous parle des matières résiduelles fertilisantes (MRF), une voie d’avenir en agroenvironnement

L’agronome Simon Naylor nous parle des matières résiduelles fertilisantes (MRF), une voie d’avenir en agroenvironnement

Au Québec, 200 agronomes travaillent en compostage et en recyclage de MRF. Simon Naylor, co-fondateur de Viridis environnement et expert des MRF, nous parle du recyclage de ces précieuses matières et du rôle de l’agronome dans ce secteur d’activités, via la capsule L’instant Agro de l’Ordre des agronomes du Québec.

Photo: OAQ

Voir la capsule vidéo

Aimez-vous cette nouvelle?

VIRIDIS est fière d’être la première et la seule entreprise québécoise membre du RISPO

VIRIDIS est fière d’être la première et la seule entreprise québécoise membre du RISPO

Créé en 2007 par des professionnels du compostage industriel, le Réseau interprofessionnel des sous-produits organiques (RISPO), est une association qui se consacre à toutes les questions en matière technique, juridique, économique, fiscale, formation, recherche etc…, en lien, direct ou indirect, avec la gestion des déchets organiques, depuis la collecte et le traitement (par compostage, méthanisation ou autre) jusqu’à l’utilisation des matières fertilisantes.

En particulier, l’Association a mis en place et gère un système qualité pour ses membres exploitants de sites de transformation des déchets organiques (plateformes de compostage et centrale de méthanisation).

Le RISPO vise également à favoriser les échanges d’expériences relatives à la gestion des déchets organiques entre ses membres (bulletin d’information, journées techniques, voyages d’études, actions de formation et de recherches, réalisation d’états des lieux, bourse stages/emplois…).

RISPO- RÉSEAU INTERPROFESSIONNEL DES SOUS PRODUITS ORGANIQUES
116 rue Pierre Dumond – 69290 CRAPONNE – Email : [email protected]
Site web : http://rispo.org
N° W381004669 enregistrement Préfecture du Rhône

Aimez-vous cette nouvelle?

 

Viridis est une entreprise spécialisée en gestion de matières résiduelles fertilisantes, organiques ou minérales. Elle offre un service sur mesure ou clé en main, allant du transport au recyclage des matières, selon des principes de conformité environnementale, de contrôle des coûts et de respect des règles de l’art en agronomie.