Le professeur Nicolas Bélanger, du Département Science et Technologie de l’Université TÉLUQ, reçoit une subvention de 368 104 $ du Programme de recherche en partenariat sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Ce programme est offert conjointement par le Fonds vert et le FRQNT et mis en œuvre par le FRQNT, le FRQSC et le MESI.
Le montant alloué permettra au professeur Bélanger la création d’un large puits de carbone dans la région de Chaudière-Appalaches par la reconstruction des sols et l’afforestation d’anciennes mines d’amiante.

Les objectifs de ce projet, réalisé en collaboration avec les partenaires Viridis Environnement et Granilake, consistent d’abord d’identifier les espèces, les provenances et les cultivars arboricoles donnant les meilleurs rendements et agissant comme les plus grands puits de carbone, et d’améliorer les techniques d’amendement avec des matières résiduelles fertilisantes et de préparation mécanique du terrain pour favoriser l’établissement des arbres.

Aimez-vous cette nouvelle?

 

Viridis est une entreprise spécialisée en gestion de matières résiduelles fertilisantes, organiques ou minérales. Elle offre un service sur mesure ou clé en main, allant du transport au recyclage des matières, selon des principes de conformité environnementale, de contrôle des coûts et de respect des règles de l’art en agronomie.