VIRIDIS ENVIRONNEMENT fier présentateur du Gala «Demain la forêt» au bénéfice d’une initiative de verdissement à Québec

Demain La forêt - Viridis

VIRIDIS ENVIRONNEMENT fier présentateur du Gala «Demain la forêt» au bénéfice d’une initiative de verdissement à Québec

Viridis environnement se réjouit d’être le partenaire présentateur de ce spectacle au profit du programme de plantation Demain la forêt – Ville de Québec qui aura lieu aujourd’hui au Capitole de Québec. Animé par Philippe-Audrey Larrue-St-Jacques, ce gala met en scène Louis-José Houde, Les Cowboys Fringants, Natasha Kanapé Fontaine et Tire le coyote. La totalité des fonds amassés lors de cette soirée unique sera réinvestie dans des plantations d’arbres à Québec et bénéficiera directement à la communauté, ainsi qu’aux organisations locales.

« Il s’agit là d’un projet rassembleur permettant de mettre les arts au service de la forêt urbaine de Québec » mentionne Jérôme Dupras, professeur à l’Université du Québec en Outaouais (UQO) et membre du groupe Les Cowboys Fringants.

Viridis environnement s’est également engagé à verser 10 000 $ à cette campagne de financement et à participer à une plantation dédiée, et ce, grâce à l’appui financier de son Fonds vert. « Ce geste se veut une continuité de la mission de notre entreprise qui est de recycler des matières résiduelles en les réutilisant pour nourrir le sol et les plantes, retournant ainsi à la Terre ce qui provient de la Terre» souligne Renaud Lapierre, président.  « Par son Fonds vert, l’entreprise veut contribuer à la vitalité des collectivités en versant un pourcentage des revenus associés à certains de ses mandats dans des projets qui visent le développement durable» renchérit-il.

Rappelons que Demain la forêt est une initiative soutenue par la Fondation Cowboys Fringants, opérée par le Jour de la Terre, en collaboration avec la Fondation David Suzuki et La Tribu. Forts du succès obtenu avec 375 000 arbres, les quatre collaborateurs se sont donné pour mission d’améliorer la résilience et la santé de la forêt québécoise et par le fait même, celle des Québécois, en développant une approche de plantation d’arbres basée sur la science.

Les informations entourant ce programme sont disponibles sur le site Web du Jour de la Terre.

Réhabiliter et reverdir 100 hectares de sol minier stérile : le génie de Viridis en action

Réhabiliter et reverdir 100 hectares de sol minier stérile : le génie de Viridis en action

C’est depuis 2011 que les professionnels de Viridis Environnement travaillent d’arrache-pied au site minier Lac d’Amiante à Black Lake au Québec. Ils y sont intervenus afin de développer des techniques efficaces de reconstruction des sols et de phytorestauration des haldes à résidus miniers de chrysotile. Au terme de plusieurs essais de mélanges de boues de désencrage et de boues municipales, Viridis a réussi son pari! Elle y a implanté des herbacées vigoureuses, sans déséquilibre nutritionnel ni toxicité en métaux lourds.

Les connaissances acquises par Viridis depuis 2011 ainsi que celles dans le cadre du partenariat récent avec le Centre d’étude de la forêt, nous permettent aujourd’hui de dire que nous en sommes aux stades de perfectionnement des techniques de phytorestauration et d’afforestation (p. ex. : mélanges de MRF, types de préparation de terrain, espèces d’arbres à privilégier), lesquelles maximiseront les gains en biomasse et par conséquent le stockage de CO2. Elles favorisent également la stabilisation des sols et des contenus de carbone qu’ils contiennent.

Ce projet de réhabilitation d’un site dégradé permettra la séquestration de quantités appréciables de CO2 dans la biomasse arborée ainsi que la stabilisation du carbone dans les sols. Ce carbone serait autrement potentiellement perdu dans l’atmosphère, sous forme de gaz à effet de serre, si les MRF utilisées pour reconstruire les sols étaient plutôt enfouies ou incinérées. Cette recherche permettra aussi de mesurer précisément la quantité de carbone pouvant être retenue par le système. De plus, l’afforestation permettra de donner un regain économique à des sites fortement dégradés.

Recyclage de MRF en milieu sylvicole sur des plantations de peupliers hybrides

Recyclage de MRF en milieu sylvicole sur des plantations de peupliers hybrides

Le recyclage en milieu sylvicole consiste à épandre une matière résiduelle fertilisante (MRF) telle que, par exemple, des biosolides papetiers ou municipaux, sur des plantations existantes ou encore sur de nouvelles plantations d’arbres. L’épandage de MRF en forêt favorise grandement l’implantation et la croissance des arbres. Depuis 2009, Viridis a réalisé le recyclage sylvicole de plus de 150 000 tonnes de MRF, dans le cadre de travaux de plantation du peuplier hybride, en collaboration avec des industries papetières. Grâce à son expertise dans le domaine, Viridis assure des services professionnels à ses clients en matière d’approvisionnement, de gestion, de suivi technique et de suivi environnemental de l’utilisation des MRF en milieu sylvicole.

Ces travaux requièrent l’obtention d’une autorisation du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC). Selon le MELCC, le recyclage de matières résiduelles organiques comme fertilisants est la meilleure façon, au point de vue environnemental, de disposer de ces matières. On réduit ainsi l’émanation de gaz à effet de serre (GES), comparativement à l’enfouissement, tout en favorisant la croissance des arbres qui eux fixent les GES : un double avantage. En respectant les exigences réglementaires et les règles de l’art en agronomie, le recyclage de MRF en milieu sylvicole représente une fertilisation très économique et une solution globale de gestion de matière organique posant risque négligeable pour l’environnement. Il s’agit d’une approche contribuant à l’atteinte des objectifs du MELCC d’ici 2020 : 0 % d’enfouissement des matières organiques.

Aimez-vous cette nouvelle?

Un nouveau site Web pour VIRIDIS ENVIRONNEMENT

Un nouveau site Web pour VIRIDIS ENVIRONNEMENT

Viridis environnement, la plus importante entreprise québécoise spécialisée dans le recyclage de matières résiduelles fertilisantes (MRF), fait peau neuve avec un tout nouveau site Web adapté tant à l’ordinateur, à la tablette qu’au téléphone intelligent. Disponible à l’adresse www.viridis-env.com, cette plateforme revampée offre un accès plus simple, efficace et intuitif à ses internautes. La page d’accueil est dotée de nouvelles photos qui défilent autour d’un bandeau interactif. Un menu principal permet de naviguer, quel que soit l’endroit vers les sept rubriques principales : Qui sommes-nous, services, produits, actualités, emplois, nous joindre et Fonds vert. De plus, une barre d’outils de médias sociaux est ajoutée aux différentes pages afin de faciliter le partage,  augmenter la popularité sur le site et améliorer le référencement. « L’objectif est de faire connaître nos produits et services auprès des exploitations agricoles qui sont nos partenaires essentiels dans la réutilisation des MRF, mais également auprès de municipalités et d’industries qui en sont les génératrices. En outre, nous développons des technologies de traitement novatrices et rentables et assurons des services de consultation en génie environnemental », mentionne Simon Naylor, vice-président Administration et développement de Viridis environnement. « Or, c’est notamment en songeant à cette offre évolutive de produits et services et à ces clientèles spécifiques que l’arborescence du site a été repensée » explique-t-il. Viridis environnement profite du lancement de son site Web pour y intégrer une Infolettre qui permettra à ses clients, ses partenaires et ses collaborateurs de demeurer à l’affût des dernières nouvelles. Pour s’abonner, il s’agit d’entrer ses coordonnées à l’endroit indiqué sur la page d’accueil. C’est à l’Agence B-367, spécialisée en marketing Web et conception de site Web qu’a été confié le mandat de la refonte.  Plusieurs employés se sont aussi impliqués dans sa réalisation. Nous les en remercions sincèrement. Bonne visite!
Conférence sur les matières résiduelles et les biosolides en septembre 2018 : Viridis fait une belle rencontre!

Conférence sur les matières résiduelles et les biosolides en septembre 2018 : Viridis fait une belle rencontre!

Photo : De gauche à droite : Nancy et Tim Fisher, Propriétaires Agromart Truro; Nicholas Juurlink, partenaire Agromart Truro; Simon Naylor, cofondateur de Viridis environnement; Sophie Saint-Louis, directrice conformité et optimisation des processus, Viridis environnement.

Agromart Truro, une coentreprise de La Coop fédérée située en Nouvelle-Écosse, et Viridis Environnement, qui compte comme actionnaires 16 coopératives du réseau La Coop regroupées sous l’appellation Solution 3R, ont assisté, les 9, 10, 11 et 12 septembre dernier, à la 9e Conférence annuelle canadienne sur les matières résiduelles fertilisantes (MRF) et les biosolides à Halifax, en Nouvelle-Écosse. Un texte du Coopérateur

Aimez-vous cette nouvelle?

 

Viridis est une entreprise spécialisée en gestion de matières résiduelles fertilisantes, organiques ou minérales. Elle offre un service sur mesure ou clé en main, allant du transport au recyclage des matières, selon des principes de conformité environnementale, de contrôle des coûts et de respect des règles de l’art en agronomie.