L’agronome Simon Naylor nous parle des matières résiduelles fertilisantes (MRF), une voie d’avenir en agroenvironnement

L’agronome Simon Naylor nous parle des matières résiduelles fertilisantes (MRF), une voie d’avenir en agroenvironnement

Au Québec, 200 agronomes travaillent en compostage et en recyclage de MRF. Simon Naylor, co-fondateur de Viridis environnement et expert des MRF, nous parle du recyclage de ces précieuses matières et du rôle de l’agronome dans ce secteur d’activités, via la capsule L’instant Agro de l’Ordre des agronomes du Québec.

Voir la capsule vidéo

Aimez-vous cette nouvelle?

Reconduction du mandat de Simon Naylor, VP administration et développement, à titre de membre du conseil d’administration d’Écotech Québec.

Reconduction du mandat de Simon Naylor, VP administration et développement, à titre de membre du conseil d’administration d’Écotech Québec.

C’est avec fierté que Viridis vous annonce la reconduction du mandat de Simon Naylor, vice-président administration et développement, à titre de membre du conseil d’administration d’Écotech Québec. M. Simon Naylor représentera le collège électoral «Collège des entreprises et organisation utilisatrices » pour un second mandat de deux ans.

Écotech Québec est un organisme à but non lucratif dont la mission est de rassembler et mobiliser l’industrie des technologies propres autour d’objectifs communs et d’actions concertées. Elle participe au virage de l’économie verte du Québec dans la perspective de développement durable. Elle vise la conception, le développement, l’adoption, la commercialisation et l’exportation de technologies propres.

Le conseil d’administration d’Écotech Québec représente la diversité du secteur des technologies propres et est composé d’individus issus de différentes catégories de membres (à l’exception des Partenaires de prestige et du président et chef de la direction).

Aimez-vous cette nouvelle?

Entrevue avec Simon Naylor

Entrevue avec Simon Naylor

« En ce moment on est à 27-28 % de recyclage. C’est plus bas que beaucoup de pays européens et il n’y a pas de raison qu’il en soit ainsi. »

Vice-président et fondateur de Viridis Environnement, Simon Naylor se spécialise dans le compostage et le recyclage agricole des déchets organiques. S’impliquant depuis une dizaine d’années chez Réseau Environnement, il participe entre autres à la sélection des conférenciers lors du Salon des technologies environnementales du Québec (TEQ) et du Salon international des technologies environnementales, AMERICANA.

Il est depuis peu directeur du comité technique Matières organiques ainsi que membre du comité directeur du secteur Matières résiduelles de l’Association.

Un texte de Vecteur Environnement

Aimez-vous cette nouvelle?

Élection de Simon Naylor au poste de directeur du comité sur les matières organiques

Élection de Simon Naylor au poste de directeur du comité sur les matières organiques

Nous sommes heureux de vous annoncer aujourd’hui l’élection de Simon Naylor, vice-président administration et développement, au poste de directeur du comité sur les matières organiques au sein de Réseau Environnement.

Ce comité agit activement sur tous les dossiers règlementaires touchant le compostage, la biométhanisation, le recyclage agricole ou toute autre technologie visant le recyclage de la matière organique.

Réseau Environnement est le plus important regroupement de spécialistes en environnement au Québec et réunit plus de 2 000 membres issus de tous les milieux. Actif depuis 50 ans, il a pour mission d’assurer dans une perspective de développement durable : l’avancement de la science et des technologies, la promotion des expertises et le soutien des activités en environnement.

Aimez-vous cette nouvelle?

SER et VIRIDIS, gagnantes du Prix Desjardins Jeunes Entrepreneurs!

SER et VIRIDIS, gagnantes du Prix Desjardins Jeunes Entrepreneurs!

Le Mouvement Desjardins salue les succès de Services Environnementaux Richelieu (SER) en lui décernant le Prix Desjardins Jeunes Entrepreneurs, région Centre-du-Québec.

Photo : Les jeunes entrepreneurs de SER, lors de la cérémonie de remise des prix. De gauche à droite : M. Serge Cloutier, vice-président exécutif, soutien au développement coopératif et aux instances démocratiques, Mouvement Desjardins, MM Michel St-Germain, Vincent Boulay et Simon Naylor (SER), M. Jean-Philippe Marois, secrétaire adjoint au secrétariat à la jeunesse du gouvernement du Québec.

Le Prix a été remis, au Château Frontenac de Québec, le mercredi 12 octobre dernier aux jeunes dirigeants de SER pour rendre hommage à leur dynamisme et à leur sens de l’innovation. SER connaît en effet une croissance remarquable – tant au niveau de la collecte des matières résiduelles que de la valorisation agricole.

À titre d’exemple, SER comptait 12 employés il y a trois ans alors qu’elle en regroupe maintenant plus de 120. Durant cette période, l’entreprise a implanté, à Beloeil, son Centre de tri et de transfert de matières résiduelles, et ses activités se sont déployées dans plusieurs régions du Québec.

SER couvre tous les aspects favorisant une gestion responsable de l’environnement : récupération, tri, recyclage, valorisation. L’entreprise a su se démarquer notamment par l’utilisation qu’elle propose des matières résiduelles organiques. Elle travaille aujourd’hui de concert avec quelque 250 producteurs agricoles qui utilisent les matières organiques en remplacement d’engrais synthétiques en tout respect de l’environnement. Quelque 200 000 tonnes de matières fertilisantes servent ainsi à l’enrichissement des terres agricoles.

Le Prix Desjardins Jeunes Entrepreneurs veut mettre en valeur les jeunes entrepreneurs qui se démarquent par leur créativité, leurs réalisations ainsi que leur contribution au développement de l’emploi. L’implication sociale dans le milieu compte également au nombre des critères de sélection.

« C’est un véritable travail d’équipe qui est à l’origine de cette distinction qui nous est décernée, et cela n’aurait pas été possible sans le soutien financier de notre partenaire le Groupe JAFACO, indique Simon Naylor, vice-président administration et développement. Toutes nos activités et nos employés forment véritablement un tout au service de l’environnement et chacun y contribue avec compétence et sens des responsabilités. Et cela pour le plus grand bénéfice des communautés que nous servons. »

En ce sens, la chef de l’opposition officielle du Québec, Mme Pauline Marois, a tenu à féliciter personnellement l’équipe de SER pour cette distinction.

N.B. Services Environnementaux Richelieu (SER) est l’entreprise au sein de laquelle Viridis environnement a pris son envol.

Aimez-vous cette nouvelle?

 

Viridis est une entreprise spécialisée en gestion de matières résiduelles fertilisantes, organiques ou minérales. Elle offre un service sur mesure ou clé en main, allant du transport au recyclage des matières, selon des principes de conformité environnementale, de contrôle des coûts et de respect des règles de l’art en agronomie.