Une innovation en matière de bioséchage mise au point par l’Institut de recherche et de développement en agroenvironnement (IRDA) pourrait révolutionner la collecte des matières compostables en permettant aux villes de se conformer plus facilement à la volonté de Québec, qui souhaite éliminer l’enfouissement des matières compostables d’ici 2022. Un texte de Guillaume Roy | La Terre de chez nous

Aimez-vous cette nouvelle?

 

Viridis est une entreprise spécialisée en gestion de matières résiduelles fertilisantes, organiques ou minérales. Elle offre un service sur mesure ou clé en main, allant du transport au recyclage des matières, selon des principes de conformité environnementale, de contrôle des coûts et de respect des règles de l’art en agronomie.