Si tout va bien, l’amas de compost de Saint-Luc-de-Vincennes aura disparu en juillet. La compagnie Viridis Environnement est responsable des travaux, amorcés en 2010.
Elle avait environ 250 000 tonnes de matières organiques à retirer de l’ancien site de Compostage Mauricie. Il ne reste que de 25 000 à 30 000 tonnes à traiter. Chaque jour, lorsque le temps le permet, 45 camions quittent le site avec du compost qui sera remis à des agriculteurs.

Texte paru sur le site web de Radio-Canada

Aimez-vous cette nouvelle?

 

Viridis est une entreprise spécialisée en gestion de matières résiduelles fertilisantes, organiques ou minérales. Elle offre un service sur mesure ou clé en main, allant du transport au recyclage des matières, selon des principes de conformité environnementale, de contrôle des coûts et de respect des règles de l’art en agronomie.