Le gouvernement a mis en place une Politique québécoise de gestion des matières résiduelles (POGMR) visant le recyclage de 60 %des matières organiques d’ici 2015, puis le bannissement de l’enfouissement de ces dernières pour 2020. Cet objectif ambitieux requiert un changement majeur dans nos habitudes de vie en tant que citoyens, mais aussi tout un virage technologique et logistique de la part des administrations locales et des industriels du recyclage.

Un texte de Simon Naylor, collaboration spéciale | Vecteur environnement

Aimez-vous cette nouvelle?

 

Viridis est une entreprise spécialisée en gestion de matières résiduelles fertilisantes, organiques ou minérales. Elle offre un service sur mesure ou clé en main, allant du transport au recyclage des matières, selon des principes de conformité environnementale, de contrôle des coûts et de respect des règles de l’art en agronomie.