Gala Demain la forêt présenté par Viridis a Capitole de Québec – 6 juin 2019

Gala Demain la forêt présenté par Viridis a Capitole de Québec – 6 juin 2019

7 février 2019 – Annonce du Gala à Québec.
De gauche à droite : François Léveillée, Michel St-Germain et Simon Naylor, de Viridis, Régis Labeaume, maire de Québec, Jérôme Dupras des Cowboys Fringants et
Renaud Lapierre, président de Viridis

Viridis est fière de dévoiler un autre chapitre du Fonds vert. Le programme  « Demain la forêt » est une initiative présentée par la Fondation Cowboys Fringuants, opérée par Le Jour de la Terre, en collaboration avec la Fondation David Suzuki et La Tribu. Ce programme développe une approche de plantation d’arbres basée sur la science, pour semer le Québec en santé de demain.

Viridis fera un don de 10 000 $ au programme et sera le partenaire présentateur du spectacle‐bénéfice qui aura lieu le 6 juin 2019 au Capitole de Québec, mettant en vedette Louis‐José Houde, Les Cowboys Fringants, Philippe‐Audrey Larrue‐St‐Jacques et Tire le coyote.

La totalité des fonds amassés sera réinvestie dans les plantations et bénéficiera directement à la communauté,
ainsi qu’aux organisations locales de Québec. Ce geste se veut une continuité de notre mission‐vision‐valeur et
est rendu possible, entre autres, grâce à l’appui financier de notre Fonds vert nourrit par plusieurs clients,
notamment Agropur.

Le Fonds vert de Viridis environnement est une mesure volontaire qui consiste à réserver un pourcentage des revenus globaux de certains contrats de gestion de matières résiduelles et à réinvestir cet argent dans des projets de mise en valeur de l’environnement.

Aimez-vous cette nouvelle?

VIRIDIS est fière d’être la première et la seule entreprise québécoise membre du RISPO

VIRIDIS est fière d’être la première et la seule entreprise québécoise membre du RISPO

Créé en 2007 par des professionnels du compostage industriel, le Réseau interprofessionnel des sous-produits organiques (RISPO), est une association qui se consacre à toutes les questions en matière technique, juridique, économique, fiscale, formation, recherche etc…, en lien, direct ou indirect, avec la gestion des déchets organiques, depuis la collecte et le traitement (par compostage, méthanisation ou autre) jusqu’à l’utilisation des matières fertilisantes.

En particulier, l’Association a mis en place et gère un système qualité pour ses membres exploitants de sites de transformation des déchets organiques (plateformes de compostage et centrale de méthanisation).

Le RISPO vise également à favoriser les échanges d’expériences relatives à la gestion des déchets organiques entre ses membres (bulletin d’information, journées techniques, voyages d’études, actions de formation et de recherches, réalisation d’états des lieux, bourse stages/emplois…).

RISPO- RÉSEAU INTERPROFESSIONNEL DES SOUS PRODUITS ORGANIQUES
116 rue Pierre Dumond – 69290 CRAPONNE – Email : contact@rispo.org
Site web : http://rispo.org
N° W381004669 enregistrement Préfecture du Rhône

Aimez-vous cette nouvelle?

Les matières résiduelles pour unir la ville et la campagne

Les matières résiduelles pour unir la ville et la campagne

Une innovation en matière de bioséchage mise au point par l’Institut de recherche et de développement en agroenvironnement (IRDA) pourrait révolutionner la collecte des matières compostables en permettant aux villes de se conformer plus facilement à la volonté de Québec, qui souhaite éliminer l’enfouissement des matières compostables d’ici 2022. Un texte de Guillaume Roy | La Terre de chez nous

Aimez-vous cette nouvelle?

Lancement du tout nouveau programme Demain la forêt présenté par la Fondation Cowboys Fringants

Lancement du tout nouveau programme Demain la forêt présenté par la Fondation Cowboys Fringants

Le vendredi 20 avril dernier, M. Michel St-Germain, vice-président Opérations chez Viridis, assistait au lancement du tout nouveau programme Demain la forêt présenté par la Fondation des Cowboys fringuants. Le nouveau programme, qui sera déployé à la grandeur du Québec, a été officiellement lancé vendredi en présence de ses trois partenaires de longue date, le Jour de la Terre, la Fondation David Suzuki et La Tribu. Forts du succès obtenu avec 375 000 arbres, les quatre collaborateurs se sont donné pour mission d’améliorer la résilience et la santé de la forêt québécoise et par le fait même, celle des Québécois, en développant une approche de plantation d’arbres basée sur la science.

Photos: Jour de la Terre

Aimez-vous cette nouvelle?

Des MRF pour faire renaître la flore : Granilake et Viridis feront revivre la nature à Black Lake

Des MRF pour faire renaître la flore : Granilake et Viridis feront revivre la nature à Black Lake

THETFORD MINES, le 15 septembre 2017 – En partenariat avec le propriétaire de la mine Granilake, Viridis, chef de file québécois en gestion de matière résiduelle et organique, annonce la végétalisation de plusieurs dizaines d’hectares de l’ancien site minier de Black Lake de Thetford Mines.

« Grâce à ses solutions novatrices et sa grande expertise dans le domaine, Viridis a développé plusieurs recettes de substrats organiques adaptées à la végétalisation de haldes à stérile minier », indique Simon Naylor, vice-président et fondateur de Viridis.

Collaborant avec Granilake depuis 2011, Viridis a engendré des retombées locales de près de 1 M$ au cours des trois dernières années afin de parvenir à cet incroyable résultat.

Rappelons qu’en plus d’éviter l’enfouissement de matières organiques, un geste écologique économique, durable et socialement responsable, la végétalisation à l’aide de matières résiduelles a un impact positif sur la réhabilitation des sites de l’ancienne mine. « Nous provoquons l’implantation d’une couverture végétale permanente à l’aide d’herbacés et d’arbres adaptés au milieu environnant. À terme, les collines de résidus miniers qui ternissent le paysage désertique de l’ancienne mine depuis des dizaines d’années seront toutes végétalisées, offrant à la région un paysage tout neuf », ajoute Monsieur Naylor, fier des efforts soutenus de Viridis de reverdir la région de Thetford Mines.

Viridis et le propriétaire de la mine soutiennent la recherche : après la prairie, la forêt

Pas surprenant qu’il y a quelques semaines, le professeur Nicolas Bélanger, du Département Sciences et Technologie de l’Université TÉLUQ et chercheur au centre d’étude de la forêt se soit vu octroyer une subvention de 25 000 $ du Conseil de recherches en sciences et en génie du Canada (CRSNG) dans le cadre du Programme de subventions d’engagement partenarial pour les universités pour sa recherche sur la valorisation de l’ancienne mine de chrysotile de Black Lake.

Son projet intitulé « Afforestation sur des sols reconstruits à partir de boues de désencrage et municipales : le cas des haldes à résidus miniers de chrysotile » sera d’ailleurs réalisé en partenariat avec Viridis et les responsables de la mine et aura une portée précise : la mise en place d’un dispositif expérimental robuste d’afforestation (une plantation d’arbres ayant pour but d’établir un état boisé sur une surface longtemps restée dépourvue d’arbres), la description de microsites de croissance, la collecte de données de survie, de croissance et de nutrition foliaire des arbres sur une année et l’analyse des résultats.

« Nous sommes honorés de ce partenariat pour réaliser cette recherche et aussi fiers de l’appuyer dans son projet. Cela démontre hors de tout doute que Viridis est non seulement un leader dans son domaine, qu’elle sait s’impliquer et que le propriétaire de la mine désire le plus de verdure possible sur son site », conclut Monsieur Naylor.

Photo: Extrait TVA

Aimez-vous cette nouvelle?

 

Viridis est une entreprise spécialisée en gestion de matières résiduelles fertilisantes, organiques ou minérales. Elle offre un service sur mesure ou clé en main, allant du transport au recyclage des matières, selon des principes de conformité environnementale, de contrôle des coûts et de respect des règles de l’art en agronomie.