VIRIDIS est fière d’être la première et la seule entreprise québécoise membre du RISPO

VIRIDIS est fière d’être la première et la seule entreprise québécoise membre du RISPO

Créé en 2007 par des professionnels du compostage industriel, le Réseau interprofessionnel des sous-produits organiques (RISPO), est une association qui se consacre à toutes les questions en matière technique, juridique, économique, fiscale, formation, recherche etc…, en lien, direct ou indirect, avec la gestion des déchets organiques, depuis la collecte et le traitement (par compostage, méthanisation ou autre) jusqu’à l’utilisation des matières fertilisantes.

En particulier, l’Association a mis en place et gère un système qualité pour ses membres exploitants de sites de transformation des déchets organiques (plateformes de compostage et centrale de méthanisation).

Le RISPO vise également à favoriser les échanges d’expériences relatives à la gestion des déchets organiques entre ses membres (bulletin d’information, journées techniques, voyages d’études, actions de formation et de recherches, réalisation d’états des lieux, bourse stages/emplois…).

RISPO- RÉSEAU INTERPROFESSIONNEL DES SOUS PRODUITS ORGANIQUES
116 rue Pierre Dumond – 69290 CRAPONNE – Email : [email protected]
Site web : http://rispo.org
N° W381004669 enregistrement Préfecture du Rhône

Aimez-vous cette nouvelle?

Réseau environnement : Constats et recommandations de l’industrie sur le programme de biométhanisation du Québec

Réseau environnement : Constats et recommandations de l’industrie sur le programme de biométhanisation du Québec

VIRIDIS environnement participe à une série d’ateliers qui ont servi à établir les bases de la filière de la biométhanisation.

Au cours d’ateliers de travail organisés à Montréal en suivi au Forum sur la biométhanisation tenu à Rivière-du-Loup en octobre 2011, les membres les plus influents de l’industrie de la biométhanisation ont formulé une série de constats et de recommandations afin de jeter les bases de la filière pour les années à venir. Un document reflétant ces recommandations, rédigé par Réseau environnement, a été adressé aux principaux législateurs du domaine.

Les ateliers, auxquels a activement participé M. Simon Naylor, vice-président administration et développement de Viridis environnement, ont été organisés par le CRIBIQ (Consortium de recherche et d’innovations en bioprocédés industriels du Québec) et BioTech Montréal, en partenariat avec le CNETE (Centre national en électrochimie et en technologies environnementales) et Biopterre.

Photo : Aquatank

Aimez-vous cette nouvelle?

 

Viridis est une entreprise spécialisée en gestion de matières résiduelles fertilisantes, organiques ou minérales. Elle offre un service sur mesure ou clé en main, allant du transport au recyclage des matières, selon des principes de conformité environnementale, de contrôle des coûts et de respect des règles de l’art en agronomie.