Traduction en cours …

Le recyclage en milieu sylvicole consiste à épandre une matière résiduelle fertilisante (MRF) telle que, par exemple, des biosolides papetiers ou municipaux, sur des plantations existantes ou encore sur de nouvelles plantations d’arbres. L’épandage de MRF en forêt favorise grandement l’implantation et la croissance des arbres. Depuis 2009, Viridis a réalisé le recyclage sylvicole de plus de 150 000 tonnes de MRF, dans le cadre de travaux de plantation du peuplier hybride, en collaboration avec des industries papetières. Grâce à son expertise dans le domaine, Viridis assure des services professionnels à ses clients en matière d’approvisionnement, de gestion, de suivi technique et de suivi environnemental de l’utilisation des MRF en milieu sylvicole.

Ces travaux requièrent l’obtention d’une autorisation du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC). Selon le MELCC, le recyclage de matières résiduelles organiques comme fertilisants est la meilleure façon, au point de vue environnemental, de disposer de ces matières. On réduit ainsi l’émanation de gaz à effet de serre (GES), comparativement à l’enfouissement, tout en favorisant la croissance des arbres qui eux fixent les GES : un double avantage. En respectant les exigences réglementaires et les règles de l’art en agronomie, le recyclage de MRF en milieu sylvicole représente une fertilisation très économique et une solution globale de gestion de matière organique posant risque négligeable pour l’environnement. Il s’agit d’une approche contribuant à l’atteinte des objectifs du MELCC d’ici 2020 : 0 % d’enfouissement des matières organiques.

Do you like this news?

Viridis specializes in the management of mineral or organic waste, offering both custom-made and turnkey solutions ranging from the transportation to the recycling of materials, all in accordance with environmental, cost control and agronomic principles.